Avatar de l’utilisateur
pompierpro
Membre très actif
Messages : 1134
Inscription : jeu. 23 sept. 2010
Service d'incendie : Sambreville Belgique zone Val de Sambre
Grade : Sapeur
Localisation : Sambreville Belgique

utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

lun. 28 nov. 2011

Bonjour
Je viens de recevoir par un de vos membre, une documentation/formation sur l'utilisation des appareils respiratoires. Cette documentation est super bien faite.
Mais cependant, j'ai du mal à comprendre le système de fonctionnement de " la pression de rebroussement ".D'après ce que je comprend, la pression de rebroussement est de 165 bars.
165 bars sur une pression totale de +-300 cela fait +- 50% d'utilisation; donc pas beaucoup d'utilisation.
Voici la question que j'ai posé à Stéphane:
vous n'avez pas le sifflet de rebroussement qui déclenche à 50 bars?? ( repli automatique )
et voici sa réponse:
heu, si, mais si ça siffle est qu'on ce trouve tout en haut d'un immeuble enfumé, et, si on a grillé 250 bar pour monter, donc redescendre avec 50, limite limite.

Perso, une fois que j'ai atteint "ma cible", je regarde mon manomètre et je juge si je peux continuer ma mission ou pas

Comment faites vous en général??
Tomasevszky Michael
Correspondant belge pour Swiss firefighter
Sapeur pompier / ambulancier professionnel zone Val de Sambre ( Belgique )
Pompier / Ambulancier volontaire dans la zone de secours Hainaut-Est ( Belgique )
Chef dispatcheur pour la province de Namur ( CODIS )

raptor
Membre très actif
Messages : 1857
Inscription : lun. 19 janv. 2004
Service d'incendie : DPS Avenches - pompier d'entreprise
Grade : Sergent
Localisation : Avenches VD, SUISSE

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

mar. 29 nov. 2011

Hello, pour les 300 bars, la formule est simple, 300 divisé par 2 + 30 bar (30 bars = pression de réserve), donc ça donne 180 pour rebrousser chemin, le 165 bar de rebroussement que tu as lu c'est ce calcul là, 270 bar divisé par 2 plus 30 bar de reéserve = 165 pour le rebroussement, ce 165 bar est celui qu'on apprends, car toutes les bouteilles ne font pas 300 bar, mais des fois 290 ou 280, donc ils ont pris le 270 bar comme base pour éviter tout risque.
Quand au manomètre, il a le sifflet, mais je voulais dire que si ton manomètre siffle alors que tu n'as pas atteint ton but, tu est très mal ( perte d'air), donc dans un lieu enfumé, c'est ça que je voulais dire, je m'excuse si ne j'ai pas été asser précis

erreur en rouge corrigée
Dernière modification par raptor le mar. 29 nov. 2011, modifié 1 fois.
Votre protection, notre passion
軍曹ステファン (Gunsou Stéphane) :gyro:
Sécuriser, sauver, tenir, protéger, maîtriser - Ranger (que pour les mêmes !!)

Avatar de l’utilisateur
52-03
Membre actif
Messages : 342
Inscription : dim. 08 août 2004
Service d'incendie : CP Versoix (GE)
Grade : Capitaine
Localisation : Versoix (GE), SUISSE
Contact : Site internet

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

mar. 29 nov. 2011

salut

Il y a 2 sortes de pressions (3 si tu comptes une bonne bière à la fin de l'exercice) :

pression de rebroussement : La pression de rebroussement est la pression à laquelle le repli doit s’effectuer dans tous les cas, même si l’emplacement de la mission n’a pas été atteint
(Pression au début de l’engagement + Pression de sortie)/2 Pression de sortie = pression minimale qui devrait rester dans la bouteille à la sortie, pour 300 bar=30 bar

pression de repli : La pression de repli est la pression à laquelle le repli doit s’effectuer une fois l’emplacement de travail atteint et la mission débutée. Le repli doit s’effectuer dans tous les cas, même lorsque le travail commencé n’a pas pu être terminé.
Pression marche d’approche + Pression de sortie = Pression de repli
Pression début d’engagement / 300 bar
Pression à l’arrivée au sinistre / 220 bar
Pression marche d’approche / 80 bar (300-220)
Pression de sortie / 30 bar
Pression minimale pour effectuer le repli / 110 bar (80+30)

Avatar de l’utilisateur
pompierpro
Membre très actif
Messages : 1134
Inscription : jeu. 23 sept. 2010
Service d'incendie : Sambreville Belgique zone Val de Sambre
Grade : Sapeur
Localisation : Sambreville Belgique

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

mar. 29 nov. 2011

[eureka]
je comprends mieux maintenant. @raptor : Au fait, tu es pardonné :bravo:
Dernière modification par fabian le mar. 29 nov. 2011, modifié 1 fois.
Raison : Fusion des 2 messages
Tomasevszky Michael
Correspondant belge pour Swiss firefighter
Sapeur pompier / ambulancier professionnel zone Val de Sambre ( Belgique )
Pompier / Ambulancier volontaire dans la zone de secours Hainaut-Est ( Belgique )
Chef dispatcheur pour la province de Namur ( CODIS )

raptor
Membre très actif
Messages : 1857
Inscription : lun. 19 janv. 2004
Service d'incendie : DPS Avenches - pompier d'entreprise
Grade : Sergent
Localisation : Avenches VD, SUISSE

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

mar. 29 nov. 2011

pompierpro a écrit :[eureka]
je comprends mieux maintenant. @raptor : Au fait, tu es pardonné :bravo:
Y a intérêt, sinon, j'aurais refuser de faire la sortie du site en Belgique :lol:
Votre protection, notre passion
軍曹ステファン (Gunsou Stéphane) :gyro:
Sécuriser, sauver, tenir, protéger, maîtriser - Ranger (que pour les mêmes !!)

raptor
Membre très actif
Messages : 1857
Inscription : lun. 19 janv. 2004
Service d'incendie : DPS Avenches - pompier d'entreprise
Grade : Sergent
Localisation : Avenches VD, SUISSE

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

mar. 29 nov. 2011

@ 52-03

Exact, mais ,La pression de repli ce prend sur celui qui à le PLUS consommé, beaucoup font l'erreur de prendre comme base, celui qui à le moins consommé.
Votre protection, notre passion
軍曹ステファン (Gunsou Stéphane) :gyro:
Sécuriser, sauver, tenir, protéger, maîtriser - Ranger (que pour les mêmes !!)

Avatar de l’utilisateur
pompierpro
Membre très actif
Messages : 1134
Inscription : jeu. 23 sept. 2010
Service d'incendie : Sambreville Belgique zone Val de Sambre
Grade : Sapeur
Localisation : Sambreville Belgique

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

mar. 29 nov. 2011

remarque pertinante
Tomasevszky Michael
Correspondant belge pour Swiss firefighter
Sapeur pompier / ambulancier professionnel zone Val de Sambre ( Belgique )
Pompier / Ambulancier volontaire dans la zone de secours Hainaut-Est ( Belgique )
Chef dispatcheur pour la province de Namur ( CODIS )

raptor
Membre très actif
Messages : 1857
Inscription : lun. 19 janv. 2004
Service d'incendie : DPS Avenches - pompier d'entreprise
Grade : Sergent
Localisation : Avenches VD, SUISSE

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

mar. 29 nov. 2011

utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

Je ne l'avais pas vue celle-là :lol:

[parti]
Votre protection, notre passion
軍曹ステファン (Gunsou Stéphane) :gyro:
Sécuriser, sauver, tenir, protéger, maîtriser - Ranger (que pour les mêmes !!)

raptor
Membre très actif
Messages : 1857
Inscription : lun. 19 janv. 2004
Service d'incendie : DPS Avenches - pompier d'entreprise
Grade : Sergent
Localisation : Avenches VD, SUISSE

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

jeu. 01 déc. 2011

Pompierpro, tu aurais une copie de la feuille de surveillant que vous utilisé en Belgique ?, à moins que comme chez nous, il y a un peu de tout ?,j'aimerais voir si il y a des différence notoire avec les nôtres.
Votre protection, notre passion
軍曹ステファン (Gunsou Stéphane) :gyro:
Sécuriser, sauver, tenir, protéger, maîtriser - Ranger (que pour les mêmes !!)

Avatar de l’utilisateur
pompierpro
Membre très actif
Messages : 1134
Inscription : jeu. 23 sept. 2010
Service d'incendie : Sambreville Belgique zone Val de Sambre
Grade : Sapeur
Localisation : Sambreville Belgique

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

jeu. 01 déc. 2011

Eh bien , chez nous nous n'utilisons pas de feuilles (enfin dans notre centre)
Voici comment cela fonctionne
Les 2 pompiers prévus pour l'attaque du feu, prennent l'ari et font une confiance aveugle au "sifflet de rebroussement" d'où la doc que tu m'a envoyé justement pour avoir un exemple de ce que nous pourrions faire dans un futur assez proche.
Ce qui serait bien pour nous c'est que nous fassions des formations chez vous afin de parfaire notre expérience car je remarque de plus en plus, via le forum que vous êtes plus "ordonnés, encadrés" que dans notre centre .

C'est une remarque que je me fait vu que nous sommes en pleine réforme dans les services de secours en Belgique.
Tomasevszky Michael
Correspondant belge pour Swiss firefighter
Sapeur pompier / ambulancier professionnel zone Val de Sambre ( Belgique )
Pompier / Ambulancier volontaire dans la zone de secours Hainaut-Est ( Belgique )
Chef dispatcheur pour la province de Namur ( CODIS )

Dédé
Modérateur
Messages : 852
Inscription : dim. 04 janv. 2004
Service d'incendie : En retraite (Martigny-Combe)
Grade : Autres
Localisation : Martigny-Croix VS, SUISSE

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

ven. 02 déc. 2011

pompierpro a écrit :Eh bien , chez nous nous n'utilisons pas de feuilles (enfin dans notre centre)
Voici comment cela fonctionne
Les 2 pompiers prévus pour l'attaque du feu, prennent l'ari et font une confiance aveugle au "sifflet de rebroussement" d'où la doc que tu m'a envoyé justement pour avoir un exemple de ce que nous pourrions faire dans un futur assez proche.
Ce qui serait bien pour nous c'est que nous fassions des formations chez vous afin de parfaire notre expérience car je remarque de plus en plus, via le forum que vous êtes plus "ordonnés, encadrés" que dans notre centre .

C'est une remarque que je me fait vu que nous sommes en pleine réforme dans les services de secours en Belgique.
Va falloir amener quelques caisses de boissons au houblon, dans ce cas. [bave]

[parti]
Le courage, c'est le fait d'avoir peur sans que cela paraisse. ( Pierre Véron )

André, modo. Image: Lire la Charte du Forum

Avatar de l’utilisateur
pompierpro
Membre très actif
Messages : 1134
Inscription : jeu. 23 sept. 2010
Service d'incendie : Sambreville Belgique zone Val de Sambre
Grade : Sapeur
Localisation : Sambreville Belgique

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

ven. 02 déc. 2011

ok [premier] pour faire une sortie loll
Tomasevszky Michael
Correspondant belge pour Swiss firefighter
Sapeur pompier / ambulancier professionnel zone Val de Sambre ( Belgique )
Pompier / Ambulancier volontaire dans la zone de secours Hainaut-Est ( Belgique )
Chef dispatcheur pour la province de Namur ( CODIS )

raptor
Membre très actif
Messages : 1857
Inscription : lun. 19 janv. 2004
Service d'incendie : DPS Avenches - pompier d'entreprise
Grade : Sergent
Localisation : Avenches VD, SUISSE

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

ven. 02 déc. 2011

Pas de feuilles?, vous faites comment en cas d'accident pour fournir à la justice des preuves que tout à été fait dans les règles ?
Votre protection, notre passion
軍曹ステファン (Gunsou Stéphane) :gyro:
Sécuriser, sauver, tenir, protéger, maîtriser - Ranger (que pour les mêmes !!)

Avatar de l’utilisateur
pompierpro
Membre très actif
Messages : 1134
Inscription : jeu. 23 sept. 2010
Service d'incendie : Sambreville Belgique zone Val de Sambre
Grade : Sapeur
Localisation : Sambreville Belgique

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

ven. 02 déc. 2011

Là, on se réfère à notre commandant qui est à la fois président des pompiers belges
Tomasevszky Michael
Correspondant belge pour Swiss firefighter
Sapeur pompier / ambulancier professionnel zone Val de Sambre ( Belgique )
Pompier / Ambulancier volontaire dans la zone de secours Hainaut-Est ( Belgique )
Chef dispatcheur pour la province de Namur ( CODIS )

Avatar de l’utilisateur
Florian
Membre actif
Messages : 733
Inscription : lun. 05 sept. 2005
Service d'incendie : SIS Genève
Grade : Sapeur
Localisation : Genève

Re: utilisation d'un apraeil respiratoire (ARI)

dim. 04 déc. 2011

raptor a écrit :Hello, pour les 300 bars, la formule est simple, 300 divisé par 2 + 30 bar (30 bars = pression de réserve), donc ça donne 180 pour rebrousser chemin, le 165 bar de rebroussement que tu as lu c'est ce calcul là, 270 bar divisé par 2 plus 30 bar de reéserve = 165 pour le rebroussement, ce 165 bar est celui qu'on apprends, car toutes les bouteilles ne font pas 300 bar, mais des fois 290 ou 280, donc ils ont pris le 270 bar comme base pour éviter tout risque.
Quand au manomètre, il a le sifflet, mais je voulais dire que si ton manomètre siffle alors que tu n'as pas atteint ton but, tu est très mal ( perte d'air), donc dans un lieu enfumé, c'est ça que je voulais dire, je m'excuse si ne j'ai pas été asser précis

erreur en rouge corrigée
FAUX !!!
La pression de rebroussement est égale à :
(Pression initiale + Pression de sortie)/2
On obtient 165 bar (pas 180) avec une pression initiale de 300 bar ! Et avec 270 bar, la pression de rebroussement est de 150 bar !

Attention à ne pas divulguer publiquement ce genre d'erreurs ! Surtout quand on est inquiet vis-à-vis de la justice :
raptor a écrit :Pas de feuilles?, vous faites comment en cas d'accident pour fournir à la justice des preuves que tout à été fait dans les règles ?
Tu sais, à part les pompiers volontaires suisses, personne n'utilise ce genre de feuilles... Et pompierpro est un professionnel.

Revenir à « Techniques et tactiques d'intervention »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité