brocoli
Petit membre
Messages : 4
Inscription : lun. 24 mars 2008
Localisation : VD, SUISSE

Fermentation autre que le foin

ven. 01 août 2008

Bonjour,

Sujet un peu particulier mais intéressant.
Le phénomène du foin engrangé qui, par fermentation et en relation avec son humidité, chauffe et s'enflamme est connu.
Par contre, par analogie, cette situation est-elle plausible pour des habits légérement humides sortis d'un séchoir et mis dans une corbeille en étant très chaud..... [oh]

Avatar de l’utilisateur
snowguy
Membre actif
Messages : 805
Inscription : lun. 12 juin 2006
Service d'incendie : SDIS Montreux-Veytaux
Grade : Sapeur
Localisation : Montreux (VD), SUISSE

Re: Fermentation autre que le foin

ven. 01 août 2008

Tout ce qui "bouronnent" est potentiellement dangereux.
Je me rappel etre intervenue sur un feu de brousailles, alertés par police...

Arrivé sur place, c'était un paysans qui avait fait son petit feu, tranquillement.
Au bout d'un moment il en avait marre que ca voulais pas s'eteindre... Il est venu avec une machine et il a mis deux "godet" de terre dessus ! On est intervenus env. 4-5 heures apres je crois... Et bien apres avoir enlevé deux trois pelletées de terre, il faisait une sacré chaleur la dessous !
Je te promets d'essayer, pas de reussir....

Snowguy
CRDIS Montreux-Veytaux

Avatar de l’utilisateur
vkeller
Membre
Messages : 64
Inscription : mar. 02 janv. 2007
Service d'incendie : SDIS Renens
Grade : Sergent
Localisation : Renens VD, SUISSE
Contact : Site internet

Re: Fermentation autre que le foin

ven. 01 août 2008

Hello,

A snowguy : je pense que ta réponse est HS (bien que très intéressante). L'ami posait la question de la fermentation et de savoir si le phénomène n'apparait que dans du foin (ou en tout cas dans le cas d'école habituellement enseigné aux pompiers).

Ma réponse est non. Je ne suis pas chimiste, mais j'ai conservé quelques notions de mes premières années d'uni. La fermentation est un phénomène dit "anaérobie" (à savoir sans air apparant, sans l'oxygène O2 de l'air). Il apparait généralement avec des éléments vivants. En gros et en simplifié, c'est une réaction chimique qui dégage de l'énergie (on la dit "exothermique"). Le produit qui fermente (dit "fermentescible" je crois) se transforme en un produit chimique différent (de l'acide ou de l'alcool) grâce à l'action de bactérie.

Je pense donc qu'une bonne lessive d'habits en tissus naturels (laine, coton, etc...) pourraient fermenter aussi.

Maintenant, et c'est d'ailleurs toujours le cas en physique, il s'agit d'estimer la quantité d'énergie produite. Est-elle suffisante (comme dans le cas du foin) pour amorcer une combustion lente ? Aucune idée.

Amicalement
Vince

Avatar de l’utilisateur
fireman
Modérateur
Messages : 2414
Inscription : mer. 10 sept. 2003

Re: Fermentation autre que le foin

ven. 01 août 2008

Voici quelques informations et réponses à ce sujet : Reptox (Canada) - Combustion spontanée
Thermo_fermentation.jpg
Thermo_fermentation.jpg (44.82 Kio) Consulté 16351 fois

monti
Petit membre
Messages : 45
Inscription : mar. 06 mars 2007
Service d'incendie : Ancien cdt
Grade : Autres
Localisation : Pied du Jura VD, SUISSE

Re: Fermentation autre que le foin

ven. 01 août 2008

Venant d'une région paysanne,cela nous est déjà arrivé plus d'une fois de devoir aller retirer des bottes de foins d'une grange car après avoir sondé ces "balles rondes" avec la sonde à fourrage, elles étaient à une température bien trop importante. Et pour répondre à ta question concernant d'autres fourrages, il existe certaines sortes de pailles qui peuvent "chauffer" la même chose que du foin, donc même risque qu'avec du foin.

brocoli
Petit membre
Messages : 4
Inscription : lun. 24 mars 2008
Localisation : VD, SUISSE

Re: Fermentation autre que le foin

sam. 02 août 2008

Merci,

Le lien canadien est intéressant et si l'on prend la peine de parcourir le document jusqu'à la note 7, il y est pris comme exemple du linge chaud sorti du séchoir, donc excatement la question posée au début.

Bonne journée [applaudit]

Avatar de l’utilisateur
jalu
Petit membre
Messages : 40
Inscription : ven. 22 févr. 2008
Service d'incendie : SDIS du sud
Grade : Major
Localisation : FRANCE

Re: Fermentation autre que le foin

dim. 03 août 2008

Bonsoir à tous,

Pourquoi ce phénomène serait propre aux tissus ?
Il en est de même avec les tissus, la sciure etc ....

Sans rentrer dans des phénomènes chimiques de fermentation, la " pourriture " émet des gaz qui arrivent malheureusement à avoir une certaine température et ce avec de faibles volumes qui permettent l' éclosion d'un incendie.
Dans les feux de fermes, il n' y a pas que les bougies ou les escargots remplis de phosphore qui peuvent mettre le feu avec aucun témoin à 4 ou 5 heures et peut-être plus.

Avec 33 ans de SPP et quelques centaines de milliers de tonnes brûlées, la génération spontanée n'existe pas.

Pour les chimistes, à votre bon coeur.

Très cordialement.
Image

Avatar de l’utilisateur
sap1
Membre
Messages : 81
Inscription : lun. 18 déc. 2006
Localisation : VS, SUISSE

Re: Fermentation autre que le foin

lun. 04 août 2008

Je ne suis pas chimiste, mais comme abordé au long du sujet il me semble qu'on peut pas faire une analogie entre du foin et un tas de linge. A moins bien sûr que le tas de linge soit encore souillé de substance soit chimique soit organique.

Mais pour du linge propore, il me parrait peu probable qu'une quelconque réaction puisse avoir lieu.

En effet ce qui fait monter la température est une réaction d'un produit chimique sous certaine condition ou une fermentation qui dégage de la chaleur et des gaz.

Dans la doc canadienne il parle bien de residu qui pourrait se trouver sur des tissus, pas le tissu en lui même.

A+ à tous...
***

Maheu
Membre
Messages : 99
Inscription : jeu. 26 juil. 2007
Service d'incendie : SDIS Nord-Vaudois
Grade : Sergent
Localisation : Yverdon-les-Bains VD

Re: Fermentation autre que le foin

lun. 04 août 2008

l'article canadien est bien fait, mais il ne met pas vraiment en évidence l'élément clé pour ce genre d'inflammation (que ce soit la fermentation ou l'oxydation), et qui est la nécessité d'avoir un système quasi isolé.

un chiffon totalement imbibé d'huile de lin ne peut prendre feu que si la chaleur dégagée par la réaction chimique dépasse celle dissipée par le milieu. On peut également trouver ce genre de mécanisme quand des réfrigérateurs sont mal installés ou que les orifices de ventilation sont obstrués (le moteur provoque une accumulation de chaleur qui ne peut pas être dissipée)

c'est pour cette raison que l'exemple du linge fraîchement sorti du séchoir industriel me semble bancal, puisque si le linge n'était pas déjà à sa température d'inflammation, il ne l'atteindra pas, faute d'apport supplémentaire d'énergie.

Avatar de l’utilisateur
Florian
Membre actif
Messages : 733
Inscription : lun. 05 sept. 2005
Service d'incendie : SIS Genève
Grade : Sapeur
Localisation : Genève

Re: Fermentation autre que le foin

lun. 04 août 2008

Maheu a écrit :c'est pour cette raison que l'exemple du linge fraîchement sorti du séchoir industriel me semble bancal, puisque si le linge n'était pas déjà à sa température d'inflammation, il ne l'atteindra pas, faute d'apport supplémentaire d'énergie.
Voilà. Nous sommes tous d'accord que le linge ne prendra pas feu spontanément s'il est totalement propre. Il faut un apport d'énergie, comme l'oxydation ou la fermentation. Donc pour répondre à brocoli : oui c'est possible, mais le linge doit être encore un peu sale. Cette question vient d'une expérience personnelle ? Tu aurais des détails ?

brocoli
Petit membre
Messages : 4
Inscription : lun. 24 mars 2008
Localisation : VD, SUISSE

Re: Fermentation autre que le foin

mer. 06 août 2008

Bonjour,

Oui je parle d'expérience personnelle...

Celà se passe dans un restaurant que je ne citerai pour des raisons évidentes, le linge est sorti du séchoir professionnel.
Je n'ai pas sur le moment analysé quel type de linge il est question dans ce cas.
Le linge a brulé après minuit donc après un certain temps après être sorti du séchoir.

Donc la possibilités que des traces de graisses subsistent est plausible et qu'une réaction chimique se produise l'est aussi.

Bonne journée

Brocoli

Avatar de l’utilisateur
Fireco79
Modérateur
Messages : 2442
Inscription : dim. 04 janv. 2004
Service d'incendie : CSI Crans-Montana, Section 1'300
Grade : 1er Lieutenant
Localisation : Crans-Montana VS, SUISSE
Contact : Site internet

Re: Fermentation autre que le foin

dim. 19 oct. 2008

Tiens, voilà peut-être une intervention qui est liée à ce type de fermentation:

http://www.swiss-firefighters.ch/module ... e&sid=3317
Joël
Modérateur
Cap Instr SP
Lire la Charte du Forum

"Aller vite c'est bien, arriver au feu c'est mieux!"

Revenir à « Général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité